architecture
- 33 -

Bien réussir son investissement Pinel en 5 points

Investissez dans l’immobilier neuf et bénéficiez d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% pour une durée d’engagement de 12 ans ! Cela grâce à la mise en place du dispositif fiscal Pinel. Cette loi en effet est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017 et connaît aujourd’hui un vif succès auprès des investisseurs dans l’immobilier locatif. Comment bien réussir son investissement Pinel en 5 points ?

Il est important d’accorder un intérêt particulier à la localisation du bien à mettre en location. En effet, afin d’être éligible à la loi Pinel, le bien doit être situé dans un secteur caractérisé par une demande élevée en logement et une insuffisance significative de l’offre.

Ces zones dites tendues sont délimitées par le ministère de la cohésion et du territoire : zone ABis, A, B1, B2 et certaines localités de la zone C. De plus, il est primordial de respecter la durée de l’engagement, soit de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans, afin de bénéficier de la réduction d’impôt accordée par l’administration fiscale.

En effet, dans le cas où l’immobilier est mis en vente avant l’expiration de la durée fixée, les avantages fiscaux sont annulés et l’investisseur est tenu de rembourser à l’État la totalité de la réduction d’impôt auxquels il a eu droit.

  • Le bailleur doit s’engager à respecter le plafond des loyers et des ressources du locataire.
  • Le bien peut être loué par son descendant ou son ascendant. Attention, ces derniers toutefois ne doivent pas faire partie du même foyer fiscal.
  • Il est possible de procéder à l’acquisition de son bien immobilier soit en direct, soit via les SCPI Pinel. Les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier ont essentiellement pour avantage leur coût d’acquisition moindre, une gestion déléguée et des risques locatifs mutualisés.

Plans & Architecture

  1. 15 Nov. 2017Peut-on démembrer un contrat d'assurance vie ?15